Vous voulez être tenu au courant des dernières nouvelles ?

Inscrivez-vous à notre newsletter

Fun Cup Crash de notre VW 65 à Zandvoort!

Notre pilote gentleman driver Marc van Cutsem a fait "une bêtise" ...

Notre pilote gentleman driver Marc van Cutsem, patron de IHPO Electroménager en semaine, a fait "une bêtise" ce week-end à Zandvoort lors de la 3ème manche de la European VW Fun Cup. C'est dommage car après être parti 24ème sur la grille suite à une panne de calculateur électronique la veille, il faisait partie des plus rapides en piste, signant 2 fois de suite le meilleur tour en course.

Propos recueilli par Valérie pour Conceptexpo – 31 mai 2017.


Marc, que s'est-il passé ?

Une grosse bêtise par excès de confiance. J'alignais les tours de rêve avec des dépassements très propres et une super vitesse ; je revenais sur Claudio —un des top pilotes du plateau— en lui reprenant plus d'une seconde au tour ; je prends son aspiration et je veux le dépasser tranquillement, mais au moment où je freine je sens tout de suite que ça ne va pas le faire.


Freinage trop tardif ? 

Involontairement, oui. Grâce à l'aspiration, j'arrive au freinage à 199 km/h, bien plus vite que les tours précédents. Comme je suis proche de lui, je manque mon repère et je freine un poil trop tard. Du coup j'ai la mauvaise idée de viser l'entrée du virage pour allonger ma zone de freinage. Or "Tarzan" est un virage relevé : à gauche la piste monte un peu dans la banking alors qu'en oblique vers la droite elle descend ce qui diminue l'efficacité du freinage. Enfin, en me déportant vers la droite je me mets dans la partie sale de la piste et je bloque mes roues.

FUN CUP ZANV - 5

Sur la vidéo, on te voir partir vers l'herbe. C'était voulu ?
Oui et non. Tout se passe littéralement en une fraction de seconde puisque à ces vitesses on parcoure 50 m/s. Bref on a pas vraiment le temps de penser, ce sont plutôt des sensations et des réflexes conditionnés. En pompant sur les freins pour débloquer mes roues j'ai senti que j'allais percuter les concurrents devant moi. Du coup j'ai laissé la voiture glisser vers l'herbe en espérant ne toucher personne.

Que ressent-on quand on perd le contrôle et qu'on attend le choc ? As-tu eu peur ?
Ca va très vite. Et puis on est dans l'action un peu comme un boxeur qui sait qu'il risque de prendre des coups. Ceci dit, ce n'est pas non plus comme si j'avais percuté un mur de face après avoir eu le temps de le voir venir. Par contre, je me souviens distinctement avoir ressenti une immense déception. La voiture marchait très fort, je me sentais super bien et en un instant c'est fini. Du coup c'est très décevant à la fois pour moi, pour mon équipier, pour Claudio que je percute et pour les équipes.

FUN CUP ZANV - 7
FUN CUP ZANV - 6

Pourtant, sur la vidéo on te voir lâcher le volant comme si tu cherchais à te protéger.
Lors d'un accident il est fréquent que le pilote se blesse à cause d'un retour violent du volant. Et là je pensais percuter les concurrents devant ou me faire percuter par Claudio, ou même partir en tonneau vu que ça sautait fort. Du coup j'ai lâché le volant en ramenant mes mains.

Beaucoup de dégâts ?
Non juste la biellette qui maintient la roue dans l'axe, l'embout d'échappement tordu et mon amour-propre …


Chargement